1-888-696-3531

14

Mar

Bref, on attend le printemps

Avril ne te découvre pas d’un fil

Au Québec, la maxime est d’autant plus d’actualité puisque la neige est toujours là, que les rayons du soleil ne sont pas encore assez forts pour réchauffer nos cœurs.  L’hibernation continue donc. En secret, des images de forêts flamboyantes et de lacs aux eaux limpides nous font rêver.  Une chaleur accablante qui nous fait ralentir comme dans les pays autour de la méditerranée.  Et le ciel.  Bleu et parsemé de filets de nuages avec, pour nous rafraîchir, une légère brise qui vient du nord, ultime souvenir du temps froid.

Retour à la réalité

Soyons positifs. Le printemps s’en vient. Du blanc au sol (gris il faut bien l’avouer) on va passer doucement vers les dégradés de verts.  Les routes vont êtes nettoyées de leurs souffrances hivernales et petit à petit, c’est comme si la nature reprenait vie.

Moments magiques s’il en est d’assister à cette renaissance annuelle.  Nous sommes les spectateurs privilégiés des cycles naturels.  Bref, on attend le printemps et on a beaucoup de chance.

« La patience rend tolérable ce qu’on ne peut empêcher.  » – Horace

On ne peut empêcher les tempêtes, les averses de pluie, les gelées tardives. La nature nous apprend le lâcher-prise ou le mot « contrôle » n’a plus aucun sens.  Et c’est très bien ainsi, n’est-ce pas ? Patience donc.

Beau temps, mauvais temps

Attendre et savourer le temps qui passe.  Comment ? En faisant une fête de chaque moment.  Pour l’équipe de la Laiterie des trois vallées et, à l’unanimité, les moments partagés en famille sont les plus précieux.  Les petits matins douceurs s’inscrivent comme des cadeaux.

« Rire de la moustache de lait d’un de mes jumeaux » éclaire ma journée, nous explique Katy Dufresne (Contrôleur financier de la Laiterie).

Des moments qui se posent dans nos vies comme des rayons de soleil, c’est ça qui illumine vraiment nos vies sans se soucier du beau ou du mauvais temps.